Par courrier électronique et postal reçu le 21 mars 2009, le Formindep a reçu une réponse de la Haute autorité de santé, signée de son président le professeur Laurent DEGOS. Comme il fallait s’y attendre, la HAS ne retire pas les recommandations mises en cause par le Formindep, car ne respectant pas les règles de la HAS pour la gestion des conflits d’intérêts. Règles, rappelons-le, largement en deçà des normes internationales actuelles. La réponse de la HAS est longue et argumentée. Le Formindep prend le temps de l’étudier en détail, afin de lui donner les suites qu’il jugera nécessaires au respect de la transparence de l’information médicale. A suivre.

close

Inscription à notre newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir nos nouveaux articles dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.