Un dossier à ne pas manquer dans le numéro 542 de l’hebdomadaire Marianne du 8 septembre 2007. Intitulé « La santé malade du lobby pharmaceutique » ce dossier de J.C. Jaillette évoque, entre autres, les conséquences de l’application (ou de la non-application) de l’article sur la loi de la transparence médicale sur la qualité de l’information médicale délivrée par des « dealers » d’opinion financés par les firmes pharmaceutiques. Avec quelques exemples croustillants à la clé… Il pose à très bon escient la question du coût économique pour le système de santé de la pression et des manipulations pharmaceutiques, pendant qu’on cherche à « responsabiliser » ceux qui n’y peuvent rien ou presque : les patients. A lire !

close

Inscription à notre newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir nos nouveaux articles dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.