La prestigieuse revue British Medical Journal (BMJ) a publié récemment une étude observationnelle rétrospective inédite en France. Celle-ci suggère des différences entre les prescriptions des médecins généralistes (MG) français ne recevant pas de cadeaux des firmes pharmaceutiques et celles des MG en recevant.

Le Dr Bruno Goupil, médecin généraliste rennais, et son équipe ont utilisé deux bases de données :

  • Le site Transparence Santé, regroupant le montant des cadeaux des firmes pharmaceutiques pour chaque médecin.
  • Le Système National des Données de Santé, géré par l’Assurance Maladie, regroupant, entre autres, des données sur les prescriptions.

Les critères d’évaluation ont été le montant remboursé par l’Assurance Maladie des prescriptions médicamenteuses et 11 indicateurs d’efficience de prescriptions de médicaments utilisés pour calculer les incitations financières liées à la performance des médecins (ROSP).

Au final, les MG ne recevant pas de cadeaux des firmes pharmaceutiques ont des prescriptions médicamenteuses moins coûteuses et de meilleurs indicateurs d’efficience de prescriptions médicamenteuses que ceux qui en reçoivent. Il semble également y avoir un effet-dose.

Ces résultats doivent être interprétés avec prudence et ne permettent pas de conclure de façon certaine à une causalité. Néanmoins, ces résultats sont concordants avec la littérature.

Pour plus de détails, voici le lien vers l’article  en anglais et en français. La traduction a été réalisée par des membres du Formindep, avec l’aimable autorisation des auteurs et du BMJ.

close

Inscription à notre newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir nos nouveaux articles dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.