Le magazine Marianne dans son numéro 555 du 8 décembre 2007, consacre un dossier signé Jean-Claude JAILLETTE, à la “malbouffe”. Dans ce dossier se trouve une interview du Dr Jean-Louis THILLIER sur les farines animales. En note de cet interview, le Dr THILLIER déclare, en application de la loi du 4 mars 2002, ne pas avoir de conflits d’intérêts. Bravo au Dr THILLIER de respecter la loi sur la transparence de l’information médicale ! Merci à Marianne de se préoccuper de l’intelligence de ses lecteurs, en veillant à l’application de cette loi. Un exemple encore trop rare pour ne pas le mettre en avant. Que font les autres, 9 mois après la parution des décrets d’application de cette loi ?

close

Inscription à notre newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir nos nouveaux articles dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.