Une interview du président du Formindep dans le journal l’Humanité du 27 novembre 2009.

« Le jour où on fera face à des virus très grave, les autorités n’auront plus une parole crédible. » Pendant ce temps la ministre de la Santé… polonaise s’interroge : « Quel est le devoir du ministre de la santé ? Signer des contrats dans le meilleur intérêt des citoyens ? Ou dans celui des compagnies pharmaceutiques ? » Une politique sanitaire responsable et indépendante est donc possible.

 

PS : autre interview dans l’Humanité le 16 décembre 2009

close

Inscription à notre newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir nos nouveaux articles dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.