Accueil>Articles>"%s" surdiagnostic

Les brutes en rose courent toujours

Par |2017-02-28T23:52:08+01:0028 novembre 2016|

Histoire de maltraitance du dépistage   En occident, le rose est la couleur de la candeur, de la tendresse et, par extrapolation sexiste, la couleur de la féminité. On dit aussi que c’est la couleur [...]

 1

La concertation confisquée

Par |2017-03-31T16:45:59+01:006 octobre 2016|

La concertation citoyenne a rendu un rapport très critique sur la désinformation des femmes concernant le dépistage du cancer du sein. L'Institut National du Cancer, chargé du Plan Cancer, et la Ministre Marisol Touraine entendent l'enterrer.

 0

Cancer : des chiffres et des hommes

Par |2020-06-05T17:27:32+01:005 septembre 2016|

L'Institut National du Cancer publie un communiqué célébrant sa réussite dans l'amélioration de la survie dans les cancers les plus fréquents. Bonne nouvelle? Pas si simple...

 0

Au nom de tous les seins

Par |2016-11-14T22:01:53+01:0012 janvier 2016|

Incertain Dépistage Documentaire de 52 minutes réalisé par Coline Tison à propos du dépistage du cancer du sein et de la controverse scientifique concernant sa balance bénéfice-risque. Diffusion le 12 janvier 2016 sur France5 [...]

 1

La martingale du dépistage tourne encore

Par |2016-11-30T14:56:46+01:0027 décembre 2015|

Réflexion sur la biopsie, étape obligée du surdiagnostic du cancer du sein Résumé de l’épisode précédent : Quand une femme entre dans le grand casino du dépistage organisé, il se peut qu’elle joue son état de [...]

 0

Autosurveillance active spontanée

Par |2016-11-26T20:58:52+01:0027 décembre 2015|

Histoire d’un libre choix   Ce qui est sûr avec le dépistage organisé du cancer du sein (DOCS), c’est qu’à force de vouloir le faire entrer par tous les moyens dans la tête des femmes [...]

 0

Investigation de l’épidémie apparente de cancer du sein en France

Par |2016-12-21T19:53:38+01:005 octobre 2011|

Deux écoles d’épidémiologie contribuent à la connaissance des maladies en population. L’une, académique, applique des définitions de maladies établies a priori pour décrire leur fréquence et opérer des comparaisons afin d’identifier les facteurs explicatifs. L'autre, plus pragmatique , fut notamment développée sous l’impulsion d’Alexander Langmuir, précurseur de l’ Epidemic Intelligence Service aux Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis: elle privilégie les moyens de décrire la survenue d’une épidémie en commençant par vérifier que l’augmentation de la concentration des personnes atteintes de la maladie dans le temps et dans l’espace est réelle. Si l’épidémie est vraie, il s’agit alors d’explorer les facteurs de risque modifiables pour résoudre le problème par une intervention appropriée.

 0