>Newsletter No12
Newsletter No122017-01-29T23:44:42+02:00

 

Formindep</p> <p>pour une formation et une information médicales indépendantes de tout autre intérêt que celui de la santé des personnes.</p> <p>

 

AVIS DE TEMPÊTE SOUS LES TROPIQUES

 

Tristes médecines
- Image -
Régulièrement le Formindep reçoit des demandes de journalistes désireux de voir « comment ça se passe en vrai » les relations entre les médecins et les firmes pharmaceutiques. Filmer, par exemple, en « caméra cachée » une rencontre entre un représentant de commerce des firmes et un médecin, dans le cadre d’une « visite médicale », d’un « congrès », etc. « Il faut des « images » pour que les gens comprennent.. », nous expliquent-ils.
Nous répondons non à ces demandes. D’abord parce que le Formindep n’est pas très chaud pour ce mode d’investigation, et n’est surtout pas le mieux placé pour fournir de tels « témoignages », puisque les médecins qui le rejoignent tentent précisément de rompre ces relations. Nous conseillons de s’adresser plutôt à une de ces (
)
Le Prix Med’Océan de la thèse de médecine indépendante
N°12 – 15 décembre 2011
Les surprescriptions de médicaments en France : le vrai méchant loup de l’industrie pharmaceutique
- Image -
Au regard de nombreuses études internationales, l’influence des laboratoires pharmaceutiques sur les prescriptions de médicaments n’est plus à démontrer. Suite aux différentes affaires révélées dans les médias, il est désormais connu que les pressions des industriels s’exercent conjointement en France à tous les niveaux du système de santé : à l’hôpital, en médecine de ville, via la presse professionnelle et dans les instances de régulation nationale (au sein des principaux organes de décision de mise sur le marché des produits). Pourtant, les médecins, dont les médecins généralistes, continuent dans leur grande majorité soit à collaborer activement avec les firmes, soit à dénier être influencés par ces dernières. En repartant d’abord de faits observés en médecine générale, puis en s’appuyant sur les données d’enquêtes réalisées auprès d’autres médecins, il s’agit de mieux comprendre l’origine de ces dénis()

Pour nous suivre partout, restez branché !

 

- sur le lien RSS du site

- sur Twitter

- sur Facebook

- lisez-nous aussi ce mois-ci dans Le Monde (édition du 8/12/11) ou dans Le Point (édition du 9/12/11)

l’association
Formindep
La Charte
Adhèrer;
Faire un don
Nous contacter