>Newsletter No11
Newsletter No112017-01-29T23:36:48+02:00

 

Formindep</p>
<p>pour une formation et une information médicales indépendantes de tout autre intérêt que celui de la santé des personnes.</p>
<p>


RESISTER ET DECIDER
L’expertise indépendante durable
- Image -
Les dernières années ont été marquées par la prise de conscience de l’impact que les conflits d’intérêts ont sur les décisions de santé. Comme le rappelle le Formindep, ils constituent un facteur de risque sanitaire majeur. De fait, si la transparence de l’expertise est nécessaire, elle n’est qu’une étape vers l’indépendance.L’effet domino de l’action du Formindep

Suite au recours du Formindep la décision du Conseil d’État de demander l’abrogation de la recommandation de la HAS sur le diabète, a entraîné l’abrogation de la recommandation sur la maladie d’Alzheimer, également attaquée par le Formindep. Puis, la HAS a également abrogé six autres recommandations susceptibles d’être attaquées pour partialité de leurs experts. C’est cet « effet domino », initié par le Formindep, qui ()

Indépendance de la formation et formation à l’indépendance
- Image -
Les conflits d’intérêts en médecine constituent un risque sanitaire à part entière. A ce titre il est maintenant indispensable qu’ils fassent l’objet d’un enseignement spécifique. Les initiatives prises en ce sens depuis plusieurs années aux États-Unis d’Amérique pourraient servir de base à des programmes de formation en France à toutes les étapes du cursus des études et en formation postuniversitaire.Cet article fait suite à l’intervention du Formindep aux journées de printemps de la revue Pratiques, Les cahiers de la médecine utopique qui l’a également publié dans son numéro 55 d’octobre 2011.

Les conflits d’intérêts omniprésents : risque sanitaire avéré

Les problèmes de santé publique liés aux activités de soin, largement médiatisés ces dernières années (distilbène, sang contaminé, hormone de croissance, Vioxx°, Médiator°) ont comme point commun la non prise en compte des conflits d’intérêts (CI) des acteurs (structure, experts…).
()

La HAS est condamnée à verser 1500 euros au Formindep.
N°11 – 3 décembre 2011
Comment j’ai failli être leader d’opinion
La réponse du Professeur David KHAYAT
- Image -
Chers confrères,Soucieux de fonder les soins aux patients sur des données fiables, nous avons été 178 médecins, professionnels de santé, à cosigner la lettre ouverte au professeur David KHAYAT lui demandant d’apporter les données de la science sur lesquelles il fondait ses affirmations sur la pertinence du dépistage du cancer du sein par mammographie.

Sa réponse nous est parvenue le 3 novembre, datée du 26 octobre.

Nous vous laissons le soin d’en prendre connaissance ici. ()

Fagerström trouve son chemin de Damas
- Image -
En rebaptisant test de dépendance à la cigarette son célèbre et universel test de dépendance à la nicotine, Karl Fagerström reconnaît que celle-ci ne résume pas la dépendance au tabac. Cet article devrait avoir l’effet d’une bombe. Il est vraisemblable qu’il n’en sera rien. Malgré la notoriété de l’auteur, on peut présumer qu’il n’aura pas d’écho.Le test de Fagerstöm

Quel plus beau succès mondial que celui du Test de dépendance à la nicotine de Fagerström, omniprésent, traduit dans toutes les langues. A vrai dire, né de la commercialisation des médicaments à la nicotine, il en est indissociable.
()


Pour nous suivre partout, restez branché !

Suivez le lien RSS du site, rejoignez notre groupe Facebook ou abonnez vous à Twitter

l’association
Formindep
La Charte
Adhèrer;
Faire un don
Nous contacter