>Newsletter No10
Newsletter No102017-01-29T23:35:13+02:00

 

.

Formindep</p> <p>pour une formation et une information médicales indépendantes de tout autre intérêt que celui de la santé des personnes.</p> <p>

 

- Image -

LETTRE DE
DIFFUSION
SPECIALE
DEPISTAGE
DU CANCER
DU SEIN

Décider librement
Lettre ouverte au Professeur KHAYAT

Le 6 octobre 2011 le professeur David Khayat, cancérologue, ancien président de l’INCa, était [interviewé sur France Info->doc730] sur l’intérêt du dépistage du cancer du sein par mammographie. Il a énoncé lors de cet interview un certain nombre d’affirmations défendant fermement l’intérêt de ce dépistage.

Intéressés par ce propos, les médecins signataires du présent courrier demandent au Professeur KHAYAT de leur communiquer les données scientifiques fiables sur lesquelles il s’appuie.

Tout médecin soucieux de fonder les soins aux patients sur des données fiables, peut s’associer à cette demande en signant cette lettre (pétition en ligne sur le site ici).

Investigation de l’épidémie apparente de cancer du sein en France
- Image -
Deux écoles d’épidémiologie contribuent à la connaissance des maladies en population. L’une, académique, applique des définitions de maladies établies a priori pour décrire leur fréquence et opérer des comparaisons afin d’identifier les facteurs explicatifs. L’autre, plus pragmatique , fut notamment développée sous l’impulsion d’Alexander Langmuir, précurseur de l’ Epidemic Intelligence Service aux Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis : elle privilégie les moyens de décrire la survenue d’une épidémie en commençant par vérifier que l’augmentation de la concentration des personnes atteintes de la maladie dans le temps et dans l’espace est réelle. Si l’épidémie est vraie, il s’agit alors d’explorer les facteurs de risque modifiables pour résoudre le problème par une intervention appropriée. ()
N°10 – 9 octobre 2011
No mammo? Enquête sur le dépistage du cancer du sein
- Image -
“Donnez au peuple les faits et laissez-le décider.”Le Formindep qui vit de faits et aime les partager avec le plus grand nombre ne peut que faire sienne cette phrase célèbre de Lincoln citée dans le dernier chapitre (« Une décision personnelle ») de ce livre courageux, en librairie le 6 octobre 2011, qui va à contre-courant des informations officielles sur le dépistage organisé du cancer du sein et qui trouve donc toute sa place dans notre bibliothèque.Ce livre de 500 pages, écrit avec lucidité par Rachel CAMPERGUE, soignante kinésithérapeute reconvertie en photographe téméraire des fonds marins polynésiens, qui croisa un jour l’injonction d’un soin sans partage, est une enquête passionnante et facile d’accès sur la machinerie bien huilée du dépistage organisé du cancer du sein dans le monde. ()
Surdiagnostic et dépistage du cancer du sein
- Image -
Un surdiagnostic est un diagnostic par excès. Un surdiagnostic de cancer est le diagnostic d’une prolifération cellulaire considérée comme pathologique à l’examen au microscope, mais qui n’aurait jamais eu de conséquence sur la santé du patient [1]. Ce phénomène résulte d’une confusion entre cancer histologique et maladie cancéreuse .Le cancer du sein est défini médicalement par des critères d’anormalité cellulaire et tissulaire lors de l’examen histologique d’un prélèvement par biopsie ou exérèse chirurgicale, et non par les manifestations de maladie cancéreuse perçues par la femme. La dissociation entre maladie cancéreuse et cancer s’impose à tout médecin qui, avec Georges Canguilhem, respecte la dimension individuelle et ()

Pour nous suivre partout, restez branchés:

l’association
Formindep
La Charte
Adhèrer;
Faire un don
Nous contacter