Catégories

>diabète

Les pièces de la procédure contre la recommandation sur le diabète de type 2

Par | 30 avril 2011|Catégories : Recommandations professionnelles|Etiquettes : , , , |

Le Formindep rend accessible en toute transparence l'ensemble des pièces de la procédure de requête en annulation devant le Conseil d'Etat contre la recommandation de la HAS contre le diabète de type 2. Les pièces de la procédure contre la recommandation Alzheimer seront disponibles au moment de la décision du Conseil d'État sur cette recommandation.

Le Conseil d’Etat abroge la recommandation de la HAS sur le diabète de type 2

Par | 30 avril 2011|Catégories : Recommandations professionnelles|Etiquettes : , , , |

La recommandation de la Haute autorité de santé sur le traitement médicamenteux du diabète de type 2 est abrogée ! Le Formindep remporte la première étape de son recours en Conseil d'État contre deux recommandations de la HAS, déposé en 2009, pour non respect des règles de conflits d'intérêts des experts. Cette avancée majeure prend une dimension particulière dans le contexte du désastre du Mediator°, provoqué essentiellement par la dépendance incontrôlée des agences sanitaires aux intérêts des firmes. Les recommandations professionnelles de la HAS font maintenant juridiquement grief. Pour éviter d'autres recours citoyens et retrouver une crédibilité, la HAS doit garantir la qualité de leur élaboration en terme de transparence et d'indépendance de l'expertise. C'est la principale leçon de cette première décision du Conseil d'État, dans l'attente de la deuxième à venir pour la recommandation sur la maladie d'Alzheimer.

Le guide Affection Longue Durée de la HAS sur le diabète

Par | 20 janvier 2011|Catégories : Recommandations professionnelles|Etiquettes : , , , |

Le Formindep a formulé l’un de ses recours en conseil d’état à propos de la recommandation sur le diabète de type 2 [ [HAS et conflits d’intérêts. Le Formindep saisit le Conseil d’État. ]], qui sert d’étayage scientifique à d’autres documents de cette institution, notamment les guides Affections Longue Durée (ALD). Ces ALD, au nombre de trente, sont des maladies longues, caractérisées, évoluant depuis plus de 6 mois et nécessitant des soins longs et coûteux [Article L322-3 du code de la sécurité sociale.]]. Elles permettent aux patients l’exonération du ticket modérateur, c’est à dire la prise en charge à 100 % des soins en rapport avec cette affection. Pour ouvrir ce droit, la rédaction d’un protocole est nécessaire. Jusqu’en 2005, n’importe quel médecin prenant en charge un patient pouvait remplir un protocole inter-régime d’examen spécial (PIRES). Depuis 2006, ce protocole de soins est rempli par le médecin traitant, et il doit s’appuyer sur les recommandations de la HAS [[Voir sur le [site Ameli.fr : Le protocole de soins. ]]. Plutôt que de remplir un document administratif long ce protocole peut, par simplification administrative, ne faire mention que de la liste des actes et prestations de la HAS [Voir[ l’exemple pris par l’assurance maladie. ]] . Le collectif « Voix médicales », s'interroge sur ces simplifications administratives proposées et parfois imposées par la CNAMTS au risque de l'application de recommandations obsolètes et dangereuses. [Voix Médicales. [Protocole ALD. Pas de simplification administrative. ]] Ici, c'est la réactualisation du Guide Médecin ALD de la HAS, qui retient notre attention [ [Listes des actes et prestations affection de longue durée. Diabète de type 1 et de type 2 . Actualisation Novembre 2010 ]].

le Formindep saisit le Conseil d’Etat

Par | 8 décembre 2009|Catégories : Recommandations professionnelles|Etiquettes : , , , , |

Le Formindep dénonce deux «recommandations de bonnes pratiques médicales» de la HAS (Haute autorité de santé), dont les conflits d’intérêts des experts qui les ont rédigées ont été mal voire non gérés par la HAS. Le Formindep saisit le Conseil d’Etat et demande l'annulation de ces recommandations pour violation du principe d’impartialité.