Catégories

>ANSM

Accès au marché des nouveaux médicaments : pourquoi accélérer ?

Par | 19 octobre 2018|Catégories : Lobbying, Mise sur le marché, Politiques|Etiquettes : , , , , , |

Des traitements plus coûteux, plus vite autorisés, mais de sérieux doutes sur leur efficacité, leur tolérance et les bénéfices qu’ils apportent réellement aux patients PLAN Introduction Volet 1 - Réforme des ATU : anatomie d’une [...]

Le Mediator et après ?

Par | 15 janvier 2012|Catégories : La vie du médicament|Etiquettes : , |

François Autain, ancien médecin généraliste, sénateur honoraire, a présidé en 2011 la Mission d'information du Sénat sur le Mediator. Il a procédé dans le cadre de cette mission à 87 auditions, dont celle du Formindep. Le rapport final a été publié le 28 juin 2011. Le 30 novembre 2011 à Toulouse, François Autain était l'invité des 13èmes Rencontres de Pharmacologie sociale, organisées par le service de pharmacologie clinique du professeur Jean-Louis Montastruc. Dans sa conférence retranscrite ici intégralement, avec l'aimable autorisation du Pr. Montastruc, François Autain rappelle les faits mis en évidence dans le cadre de la mission qu'il a présidée : - l'incroyable soumission des autorités sanitaires et politiques aux intérêts des firmes, de Servier en particulier. - l'insoutenable indifférence des autorités devant les signaux envoyés par différents lanceurs d'alerte depuis 1977. - la gangrène de l'ensemble du système sanitaire par les conflits d'intérêts d'une expertise au mains de leaders d'opinions des firmes. La pensée et l'intérêt de l'industrie sont peu à peu devenues la référence pour les décisions. Malgré la scandaleuse intrusion de Servier, favorisée par sa rapporteure, lors de la rédaction finale du rapport de la Mission d'information, les propositions de ce rapport étaient, de toutes celles formulées dans les nombreux autres rapports, parmi les plus incisives et radicales pour opérer de réels changements afin d'éviter le renouvellement d'un tel drame. Est ce pour cette raison que le ministre Xavier Bertrand a présenté ses propositions sans attendre la publication de ce rapport ? Comme on devait hélas s'y attendre, les propositions du rapport ont été globalement rejetées dans la loi votée fin décembre par l'assemblée nationale. Parmi elles, celle soutenue par le Formindep, de la création d'une expertise indépendante publique, européenne.[ Voir la tribune du Monde du 8 décembre 2011 : [Pas de véritable "après Mediator" sans une expertise sanitaire indépendante.]]. Merci à François Autain pour l'extraordinaire qualité de son travail et de son engagement au service de la santé publique et de son indépendance. Le Formindep s'honore de le compter parmi ses membres. Les notes et références dans le texte sont de la rédaction du Formindep.

L’étonnante conception de la HAS et de l’Afssaps

Par | 11 mars 2011|Catégories : Recommandations professionnelles|Etiquettes : , , , |

La procédure en cours du Formindep devant le Conseil d'État contre deux recommandations de la HAS biaisées par les conflits d'intérêts, et la nomination du nouveau président de la HAS, Jean-Luc Harousseau, révèlent dans le contexte du Mediator® l'inquiétante conception de la transparence et de l'indépendance de l'expertise des structures sanitaires. La décision du Conseil d'État aidera-t-elle à mettre un terme à ces dérives ?