Information santé : savoir l’analyser, mieux la communiquer

 

La recherche médicale est devenue un support de communication.

Pas un jour sans que les media évoquent le caractère dangereux pour la santé ou au contraire protecteur d’un aliment, une étude qui renverserait toutes les connaissances précédentes, ou encore un traitement « prometteur ».

Chaque année, au printemps, les journaux titrent sur la victoire prochaine contre le cancer, suite au congrès de la société américaine de cancérologie-oncologie (ASCO).

Trop souvent, ces informations reposent sur des études médicales dont la qualité, les résultats ou la portée sont mal compris et relatés, notamment sur la foi de communiqués de presse qui servent un intérêt, taillés pour faire le buzz et non pour informer.

 

Vous trouverez dans cette section des outils pour

  1. faire le tri parmi la surabondance de publications: quelles sont les publications fiables et pertinentes pour le patient, qui valent d’être lues et relayées?
  2. savoir analyser des articles
  3. à l’attention des journalistes, bloggers…des conseils pour éviter d’induire en erreur le lecteur (par l’association américaine des journalistes santé)

NB: Ces outils ont été développés dans le monde anglo-saxon et seront traduits progressivement.

 

Conseils de OnTheMedia.org, site canadien d’analyse des media

 

Pour le public: Décrypter les articles santé de la presse grand public

Le site Behind the Headlines du National Health Service britannique propose un décryptage des sujets santé tels que traités par les media grand public d’Outre Manche, qui sont fréquemment les mêmes de ce côté du Channel.

Egalement sur Twitter: @NHSNewsUK (en anglais).

 

Pour les soignants, chercheurs, journalistes: Trier les articles scientifiques selon leur fiabilité scientifique et leur réelle pertinence pour les patients.

Le site EvidenceAlerts du British Medical Journal et de l’université McMaster permet de trier les publications de plus de 120 revues médicales par niveau de fiabilité scientifique et de pertinence pour les patients. L’utilisateur fixe son niveau d’exigence sur ces deux critères et reçoit les alertes correspondantes par email. Fixé au niveau le plus exigeant, le filtre permet de se concentrer sur le 1% des publications les plus importantes.

 

Pour les journalistes et bloggers santé: Apprendre à bien analyser et communiquer les sujets santé.

Les 13 conseils de l’Association américaine des journalistes santé (AHCJ):

  1. Il n’y a pas de « miracle »: 7 mots à bannir des articles santé ( « prometteur », « avancée décisive »…)
  2. Ne pas confondre corrélation et relation de cause à effet: attention aux études observationnelles
  3. Comment faire d’une grenouille un boeuf: savoir distinguer risque relatif et risque absolu
  4. Le témoignage d’un patient est trop souvent exploité pour masquer l’absence de données objectives.
  5. Il n’y a pas de procédure médicale « simple ». Même un « simple » dépistage ne l’est jamais, car ses conséquences ne le sont pas.
  6. Les hommes sont-ils des souris comme les autres? La portée d’une étude sur des animaux n’est pas celle d’une étude sur des sujets humains
  7. A l’époque de sa découverte, la radioactivité étaient présentée comme la panacée: attention  aux effets de mode (médecine personnalisée, pharmacogénomique…)
  8. Méfiez-vous des articles reposant sur une seule source, souvent issus de communiqués de presse à caractère commercial
  9. Le lego des études cliniques: attention aux critères composites d’une étude : ont-ils un réel intérêt pour la santé des patients?
  10. Les vessies pour des lanternes:  critères de substitution, ils ne disent pas tout de la santé du patient!
  11. Qu’est-ce que l’analyse en intention de traiter?
  12. Qu’est-ce que le nombre de sujets nécessaire de traiter (NNT)?
  13. La « non-infériorité » d’un traitement signifie-t-elle un progrès?

L’Association américaine des journalistes santé (AHCJ) publie un précieux guide ‘Covering medical research‘ dédié à la bonne compréhension et à la bonne communication de la recherche médicale.

L’auteur du guide, Gary Schwitzer, de l’école de santé publique du Minnesota, tient également le site HealthNewsReview.org, qui décrypte les sujets santé qui font le buzz dans les media grand public américains. Les mêmes sujets faisant souvent la une en France, c’est un site  précieux.

Une newsletter permet de recevoir les derniers décryptages directement dans sa boîte. Egalement sur Twitter: @HealthNewsRevu