>>>>L’influence invisible : le dossier. Première partie

L’influence invisible : le dossier. Première partie

Le premier document

de cette première partie de dossier, intitulé «L’influence invisible» est la traduction d’un article paru dans le British Medical Journal en février 2008, par Ray Monihan.

Il rapporte une enquête menée en Australie et au Royaume-Uni, qui met en évidence l’influence invisible qui s’exerce sur les formations des médecins. Les sponsors pharmaceutiques de ces formations interviennent très fréquemment dans le choix des intervenants de ces formations, sans que les participants en soient réellement informés. Y compris lorsque ces formations bénéficient d’une accréditation officielle, et que leurs organisateurs mettent en avant des garanties d’indépendance. Les participants assistent alors à des séances de promotion pharmaceutique, en croyant suivre une formation médicale.

Télécharger ce document. Format pdf. Taille : 383 ko. 5 pages

Le deuxième document

intitulé «Un médecin entame une « marche de la honte » pour se racheter de l’argent reçu des firmes pharmaceutiques», est la traduction d’un reportage paru dans le British Medical Journal en janvier 2008, de Jeanne Lenzer et Shannon Brownlee.

Le docteur Daniel Carlat, médecin psychiatre, donne aux Etats-Unis des conférences gratuites pour informer des influences des firmes pharmaceutiques et de leurs conséquences sur la formation médicale. Il a entrepris cette démarche après avoir été lui-même conférencier pour une firme pour promouvoir un antidépresseur, et s’être rendu compte des manipulations dont il était à la fois l’acteur et la victime, et des «dégats» ainsi provoqués. Le Docteur Carlat raconte son témoignage dans un article du New York Times, traduit dans le troisième document de ce dossier.

Télécharger ce document . Format pdf. Taille : 275 ko. 3 pages.

Le troisième document

intitulé «Docteur Visiteur Médical», est la traduction de l’article paru dans le New York Times du 25 novembre 2007, par Daniel Carlat.

Le docteur Daniel Carlat, médecin psychiatre aux Etats-Unis, raconte sans indulgence ni faux-semblant son itinéraire depuis le jour où il a accepté de servir de conférencier à une firme pharmaceutique pour promouvoir un antidépresseur auprès des médecins, son embrigadement progressif, son malaise croissant, et les circonstances qui l’ont amené à mettre fin brutalement à son engagement. Daniel Carlat s’interroge avec lucidité sur les mécanismes qui l’ont amené à faire ce choix et sur ses conséquences. Un témoignage édifiant et émouvant.

Télécharger ce document. Format pdf. Taille 637 ko. 9 pages.

 

Retourner à l’éditorial du dossier

Retourner à la présentation du dossier

Accéder à la deuxième partie du dossier

Par |2017-09-30T19:44:29+02:008 mars 2008|Catégories : Stratégies d'influence|0 commentaire

A propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.