>>>>>Charte éthique des conférences des doyens de médecine et d’odontologie

Charte éthique des conférences des doyens de médecine et d’odontologie

Communiqué de presse du Formindep

Paris le 10 novembre 2017

 

Le Formindep salue vivement le travail effectué par les conférences des doyens de médecine et d’odontologie et le vote de la présente charte. La réponse des deux conférences des doyens  a été rapide, elle arrive moins d’un an après la publication du premier classement  sur l‘indépendance des facultés de médecine vis-à-vis des firmes pharmaceutiques réalisé par notre association. De plus, les prises de positions de la charte correspondent bien aux changements nécessaires à apporter.

Quelques points seulement sont à regretter :

  • Contrairement à ce qui avait été annoncé dans la presse (1), la conférence des doyens de pharmacie ne fait pas partie des signataires.
  • La charte ne se prononce pas sur la présence des firmes au sein des campus par le biais de stands ou d’événements organisés. Le Formindep en demande en l’interdiction, ce qui irait selon nous dans le sens de l’esprit de la charte.
  • Enfin, l’annonce du rapport annuel de la commission de déontologie est une très bonne chose, il serait cependant bienvenu qu’il soit clairement mentionné qu’il sera rendu public, afin que tout un chacun puisse prendre connaissance de la réalisation effective des mesures prônées par la charte.

Le Formindep veillera à ce que les principes de la charte rentrent bien en application. La charte va maintenant être votée dans chacune des facultés. Nous savons d’ors et déjà que certains enseignants refusent par exemple de remettre en cause la prise en charge par les firmes des frais de déplacements en congrès et souhaitent faire adopter une charte en changeant le passage concerné. Le Formindep au contraire, invite à ce que chacune des facultés vote la charte dans son intégralité (ou en la complétant éventuellement avec les deux derniers points mentionnés ci-dessus).

Pour encourager cela, le Formindep rajoutera un critère à son prochain classement qui valorisera le degré d’adoption des facultés de la charte, avec un score maximum pour son intégralité, intermédiaire pour une adoption partielle, et nulle pour son absence.

Il n’en reste pas moins que les facultés de médecine et d’odontologie françaises vont pouvoir se doter d’une politique officielle avec de réels objectifs. C’est déjà une étape importante de franchie, même si cela ne signifie pas grand-chose tant que cela ne se traduira pas dans les faits.

Dans cette optique, le Formindep a décidé d’apporter des ajustements à son classement. Celui-ci se donnera pour but désormais de mesurer la mise en place des mesures de la charte, en s’appuyant  sur un travail de terrain rapproché avec les associations et syndicats d’étudiants ainsi que les collèges enseignants qui le souhaiteront, en plus des données collectées par le rapport annuel de la commission de déontologie et des courriers adressés aux doyens. De ce fait, le Formindep ne publiera pas son second classement en janvier 2018 comme annoncé, mais attendra janvier 2019 pour mesurer les actions entreprises suite à la publication de cette charte.

  1. https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2017/07/25/pourquoi-une-charte-ethique-simpose-dans-les-etudes-de-sante-explique-un-doyen-parisien_849532

English version of the dean’s charter

Par |2018-07-11T21:54:35+00:0013 novembre 2017|Catégories : Formation initiale|Etiquettes : , |0 commentaire

A propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Catégories

Mot-clefs