Catégories

Conflits d’intérêts : soutien à l’AP-HP

Par | 7 avril 2016|Catégories : Professionnels de santé, Visite médicale|Etiquettes : , , |

Communiqué. L’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, à l’initiative de son directeur général Martin Hirsch, a publié le 29 mars un rapport d’état des lieux et de propositions pour lutter contre les conflits d’intérêts au sein de l’institution. Une initiative saluée par plusieurs organisations.

Hôpital Silence !

Par | 15 mai 2010|Catégories : Visite médicale|Etiquettes : , , |

Il s'agit d'un document rare que le témoignage de ce médecin hospitalier sur la réalité de la présence des firmes pharmaceutiques à l'hôpital. Document rare mais rapportant des pratiques pourtant banales, diffuses, universelles. La plupart des médecins ou étudiants hospitaliers qui liront ce témoignage n'y verront que la vie ordinaire de leur propre service et certains s'étonneront sans doute que cela fasse scandale. L'hôpital est le lieu de toutes les influences, bien au delà de celles que subissent par exemple les médecins généralistes en ville. C'est à l'hôpital en effet que tout commence, que les prescriptions s'initient, que nombre de médecins généralistes recopieront par soumission et facilité, sans même imaginer les discuter, avec l'approbation implicite des patients : on ne modifie pas ainsi l'ordonnance d'un "Professeur" ! Les firmes le savent bien et offrent ainsi gratuitement ou presque, tel l'Inexium° cité dans ce témoignage, les médicaments aux pharmacies des hôpitaux pour que les médecins des services initient ces prescriptions, reconduites alors indéfiniment en ville. C'est à l'hôpital que tout se passe. C'est aussi à l'hôpital que la loi du silence sur ces pratiques, peut-on parler d'autre chose que de corruption ? est la plus épaisse. Loi du silence entretenue par honte ou peur pour certains, par facilité ou ignorance de la nocivité de ces pratiques pour d'autres, par arrogance professionnelle pour beaucoup persuadés que leur blouse blanche et leur "éthique" les protègent des influences. "Je ne vois pas où est le problème" expliquait un des leaders d'opinion de la grippe interrogé sur ses liens avec les industries et les commerçants du médicament. Prescriptions inappropriés et effets indésirables parfois graves, voire mortels, surcoûts pour des soins solidaires, délitement de l'honneur d'être soignant, trahison de la confiance de la société envers ses professionnels de santé, etc. Où est le problème en effet ? Merci à ce médecin hospitalier d'avoir le courage de témoigner. Nous l'avons laissé anonyme pour des raisons de sécurité hélas évidentes. En France, au 21ème siècle, défendre l'éthique médicale, la vraie, requiert l'anonymat. Eh oui !... On en est là.

Le rapport de l’IGAS sur l’information des médecins généralistes sur le médicament

Par | 8 novembre 2007|Catégories : Professionnels de santé, Stratégies d'influence, Visite médicale|Etiquettes : |

Le rapport de l’IGAS sur l'information des médecins généralistes sur le médicament a été publié le 31 octobre dernier après avoir été remis à la ministre de la santé le 1er septembre. Nul doute qu’elle aura eu le temps de se l’approprier pour en tirer la substantifique moelle. Le Formindep a été auditionné dans le cadre de ce rapport et y est cité à plusieurs reprises.