Journalisme passif

Grande nouvelle !

A l’occasion de la journée sans tabac, la presse découvre l’absence de preuve de la nocivité du tabagisme passif. On nous aurait trompé ! A l’insu de notre plein gré ! C’est notre ami Philippe Even qui le dit. Merci et bravo à lui. Depuis bientôt 2 ans, l’article du professeur Robert Molimard qui démontre l’inanité de l’étude européenne « Lifting the Smokescreen », sur laquelle s’appuie la propagande officielle sur la nocivité du tabagisme passif, article publié dans la Revue d’Epidémiologie et de Santé Publique, est en ligne sur le site du Formindep. Décidément le Formindep, comme les autres organismes vecteurs d’une information indépendante des puissances, aura toujours du mal à faire passer une information de qualité, fondée sur des faits et nécessairement complexe, dans un environnement médiatique marqué par le journalisme passif, caractérisé par l’absence de curiosité, la paresse, le suivisme professionnel, le leadorat d’opinion, la soumission aux pouvoirs. Parier sur l’intelligence reste un pari risqué en général, y compris dans le milieu des media. Tant pis. On continue.

Par |2016-11-27T17:58:26+00:0031 mai 2010|Catégories : Alter-tabacologie|Etiquettes : , |0 commentaire

A propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.